maman n'a jamais eu un très bon sommeil, elle savait que si elle allait se coucher à une heure "raisonnable", elle se tournerait et retournerait dans son lit, et en prime comme souvent dans ces moments-là, mille et une choses viendraient la tracasser et le sommeil tarderait encore plus à venir.

Ne voulant pas utiliser de somnifères, elle a pris le parti d'occuper son esprit et ses doigts afin que le sommeil vienne tout doucement s'emparer d'elle.

elle s'installait dans le lit, papa dormant à ses côtés du "sommeil du juste", bien calée avec des coussins  elle se mettait à son ouvrage du moment, parfois c'était du tricot, ce qui lui permettait aussi de lire, une broderie, et c'est ainsi qu'elle s'est mise à tapisser, au début ce fut de petits ouvrages, elle se prit de passion pour le petit point et augmenta la difficulté et l'importance de ses travaux.

elle réalisa de nuit de grandes tapisseries qui sont des reproductions de tapisseries dites "mille fleurs", elle  ne se contenta pas des laines qui lui étaient proposées avec l'ouvrage mais étendit la palette de couleurs, de nuances. Nuit après nuit, point après point elle réalisa de superbes ouvrages, aussi beaux à l'endroit qu'à l'envers. Au décès de papa, elle m'en offert une qui décore magnifiquement mon entrée. Elle a mis deux ans pour la réaliser.tapisserie_maman

quand maman ne sera plus là, quand à mon tour j'aurai pris le chemin des étoiles, j'espère que tous ces petits points de la nuit seront gardés précieusement par mes enfants.