27 mai 2006

au secours Dr Freud !

il nous arrive tous de crayonner machinalement, cela m'arrive souvent lorsque je suis au téléphone, ou en réunion, j'ai l'impression de moins disperser mon attention lorsque mes doigts sont occupés. de ma main naissent souvent les mêmes motifs : des feuilles de chêne qui s'imbriquent les unes dans les autres, des petites maisons aux toits à deux pans, et de longs chemins longés par de grands arbres. en triant mes photos, je me suis aperçue que les maisons et les chemins étaient des sujets qui revenaient constamment. je trouve... [Lire la suite]
Posté par catmi à 00:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

21 mai 2006

plus qu'une petite boîte

chacune d'entre nous, sommes plus attachées à certains objets qu'à d'autres. ce ne sont pas toujours les plus beaux ou les plus onéreux qui sont les plus chers à notre coeur, certains nous relient à des souvenirs de personnes aimées ou à des moments particuliers. dans mon salon, sur une table ronde, sont disposés quelques bibelots de porcelaine, parmi eux, il en est auxquels je tiens particulièrement. il y a un ensemble de toilette : flacons, boîte à poudre décorés de violettes, c'est un cadeau que ma grand-mère offrit à... [Lire la suite]
Posté par catmi à 23:52 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
14 mai 2006

petits sacs pour petites demoiselles !

le bonheur tient parfois à un fil, je viens d'en faire l'expérience avec trois petites filles. je suis éducatrice de jeunes enfants, et je suis en charge d'un groupe d'enfants de 3 à 6 ans, et parmi eux, trois petites filles aiment particulièrement avoir les mains occupées, elles sont très demandeuses de peinture, bricolages, collages etc... je leur ai proposé de broder des petits sacs, leur enthousiasme était joli à voir ! j'avais confectionné  un modèle, et préparé leur futur sac, j'ai tracé le dessin de la broderie au... [Lire la suite]
Posté par catmi à 12:36 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
11 mai 2006

Séraphine, petit ange du printemps, est née lundi. il pleuvait, j'étais dans mon atelier, il y faisait doux, la pluie tambourinant sur les velux, le tic-tac de ma pendule, et le chant des oiseaux par la fenêtre entrouverte étaient les seuls sons qui rompaient le silence. séraphine n'a rien des anges éthérés qui peuplent les églises, elle n'a pas l'élégance, ni l'esthétique des peintures  qui représentent ces êtres, soient sous forme de personnages adultes ou d'enfants dodus aux cheveux bouclés. non, séraphine est un ange... [Lire la suite]
Posté par catmi à 00:34 - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 mai 2006

à Chiffonnette, Pascale et Elisa

ne croyez surtout pas que je déserte vos blogs, j'y viens très régulièrement mais impossible pour moi de poster un commentaire,  je ne vois aucune touche de validation pourtant je recopie scrupuleusement les chiffres et les lettres demandés à la fin du commentaire, mais rien. alors pardonnez moi, je ne vous oublie pas, mais je ne peux pas vous parler virtuellement par votre blog
Posté par catmi à 17:22 - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 mai 2006

blanc sur blanc

depuis deux jours, nous jouissons d'un temps magnifique, on se sent revivre, on a envie de déployer ses ailes, d'aller à la rencontre des hirondelles et de tournoyer avec elles au dessus des maisons et des jardins, mais à défaut d'être un oiseau, il faut se contenter des petits plaisirs que nous apportent les beaux jours, il en est de multiples comme celui d'être réveillée par le chant des merles qui se répondent d'une antenne à une autre, de voir le soleil se faufiler le matin entre les interstices des volets, d'ouvrir la fenêtre et... [Lire la suite]
Posté par catmi à 17:21 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
02 mai 2006

petite gouache demande grande indulgence !

les fées se penchant sur mon berceau, m'ont sans doute fait des dons. Il en est un qu'elles ont omis de me donner c'est celui de bien peindre, s'il y a un talent que j'aurais aimé avoir c'est celui-ci ! quel bonheur cela doit être de faire jaillir de ses mains , aidé de sa sensibilité et d'une bonne technique, des paysages, des portraits, de traduire ses sentiments les plus divers de cette façon. par contre, je crois me reconnaître un don : c'est celui de l'admiration, je suis un peu comme le Ravi de la crêche provençale, celui... [Lire la suite]
Posté par catmi à 00:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]