comme vous le savez par Fanchon et par moi, nous avons toujours vu notre maman avec un ouvrage à la main, toujours plongée dans des magazines de broderie, tricot, patchwork, déco.

et naturellement, Fanchon et moi avons été imprégnées dès notre plus tendre enfance de cet amour de l'ouvrage manuel. A la maison, il y a toujours eu des laines, des fils à broder, de la peinture, des tissus, et très tôt, nous avons  voulu imiter maman, et aussi notre grand-mère, qui elle aussi, n'était jamais sans son tricot, son crochet.

nous avons été élevées dans ce contexte, je me souviens d'aprés-midiquilt_marie passées à écouter ma mémé et maman discutant en tricotant, brodant, crochetant. Notre grand-mère nous tricotait des chaussettes avec de longs fils qui pendaient  au bout, des pulls qui grattaient un peu, elle faisait des petits rideaux au filet, rien que d'écrire tout cela, il me revient tout plein de jolis souvenirs, que je me garderais bien de vous narrer, ne voulant pas vous lasser.

les années ont passé, mémé est morte depuis 32 ans (son souvenir est intact et j'y pense tous les jours ainsi qu'à mon pépé), maman est une vieille dame qui ne peut plus faire d'ouvrages, mais la relève est là, fanchon et moi avons "attrapé" le virus familial, et nous l'avons transmis à nos filles.

bien sûr, ma grande fille Marie est une jeune femme très occupée entre son métier, son foyer et ses nombreux voyages, mais je sais qu'elle aime la broderie, le patch.....

le patchwork que vous découvrez est son oeuvre, elle l'a fait lorsqu'elle avait 18 ans, je le trouve très joli et bien réussi pour un premier, j'espère qu'il y en aura de très nombreux après.

par contre ce qui n'est pas réussie, c'est ma photo, il est beaucoup mieux en réalité.